© 2016 Productions Micheline Sarrazin inc.

FRED PELLERIN

Conteux, auteur, compositeur, interprète, scénariste
Fred Pellerin

Diplômé en littérature à l'Université du Québec à Trois-Rivières, fils de comptable agréé, il est devenu «conteur agréable par mégarde» après avoir été bercé par les histoires de sa grand-mère, de son voisin Eugène et de son père.

 

Les histoires de Fred Pellerin sont celles de son village: Saint-Élie-de-Caxton, petit village québécois de la Mauricie, «où les lutins et les fées s’écrasent dans les pare-brise le soir». Anecdotes, potins, rumeurs passent à la moulinette de Fred Pellerin pour en ressortir sous forme de contes pour adultes.

 

La frontière entre réalité et imaginaire est ténue et toute ressemblance avec des personnages ayant réellement existé n’est pas fortuite. Et la force de ce formidable bonimenteur est, sans être démagogique, de nous raconter des histoires… toujours vraies! Fred Pellerin met des enjoliveurs à la surréaliste banalité, brasse notre mémoire collective par ses acrobaties verbales.

 

Fred Pellerin, figure emblématique du conte au Québec, s’est aussi illustré au-delà de nos frontières. Quarante trois ans et plus de 4000 représentations professionnelles au sein de la francophonie mondiale.

 

Spectacles de contes

Fred Pellerin a déjà derrière lui cinq spectacles de contes prenant chacun pour héros un illustre personnage de son village: «Dans mon village, il y a belle Lurette…» (2001), «Il faut prendre le taureau par les contes!» (2003), «Comme une odeur de muscles» (2005), «L’Arracheuse de temps» (2008), «De peigne et de misère» (2012) et «Un village en trois dés» (2017).

 

Son premier a été présenté plus de 600 fois en France et au Québec et lui a valu une médaille de bronze aux Jeux de la Francophonie en 2001. Son second est porté à l'écran par le réalisateur Luc Picard. «Babine», du nom de son personnage central. Fred Pellerin en assure la narration. Son troisième, avec plus de 450 représentations, a croisé les oreilles de plus de 150 000 spectateurs et a fait l’objet d’un second film, «Ésimésac». Son quatrième s’est vu remettre un billet Double Platine bien spécial, certifié FREDisq, pour couronner la vente de plus de 200 000 billets au Canada et en Europe. Son tout dernier spectacle de contes, inspiré du personnage Méo, le coiffeur… ou le décoiffeur du village, a pris la route à l’automne 2012 avec plus de 200 dates à guichets fermés au calendrier.

Juin 2015 sonnait la fin de sa tournée au Québec pour le spectacle «De peigne et de misère». Dès l’automne, Fred a enchaîné entre les tournées en Europe et une visite dans les provinces de l’Ouest canadien dans le cadre de Coup de cœur francophone. En effet, en octobre, il est parti pour une tournée de dix dates dans le sud et le centre de la France. Dès son retour, il a fait un long périple de Grand-Sault, Miramichi, Frédéricton à Toronto, Winnipeg, Edmonton, Vancouver jusqu’à Whitehorse! Une traversée du Canada qui restera dans les mémoires collectives de toutes ces communautés francophones qui n’avaient pas eu l’occasion de revoir Fred depuis ses touts débuts.

 

Ses deux derniers spectacles lui ont ouvert les portes en France où il cumule plus de 100 représentations à guichets fermés à Paris et plus de 300 représentations au sein de la francophonie.

Son dernier spectacle de contes, Un village en trois dés, terminera son tour du Québec à l'été 2020. La tournée avait commencé en octobre 2017 à Paris, au théâtre l'Atelier, durant un mois en plus de nombreuses partout en France.

Contes de Noël avec l’OSM

En 2011, Fred Pellerin, en collaboration avec l’OSM et Kent Nagano, présente «Une tuque en mousse de nombril» (2011), un premier spectacle de contes de Noël qui mènera vers une trilogie des Fêtes.

 

Du 16 au 19 décembre 2013, Fred Pellerin débarque à la Maison symphonique avec «Le Bossu symphonique» (2013), une seconde collaboration avec l’OSM et Kent Nagano, diffusée ensuite sur Radio-Canada et ARTV.

 

C’est à la Place des Arts, du 9 au 12 décembre 2015, que la trilogie devait prendre fin avec « Il est né le divin enfin!» (2015).

Coup de théâtre, le quatrième volet de cette trilogie faisait son apparition en décembre 2018 : « Les jours de la semelle ». Encore une fois, Radio-Canada diffusait le spectacle en direct de la Place des arts.

Spectacle de chansons

En 2016, Fred Pellerin, accompagné de quatre musiciens sur scène, dont son fidèle ami et collaborateur Jeannot Bournival, décide de prendre les routes du Québec pour une tournée de chansons de 44 dates au calendrier. Le spectacle porte le nom du dernier album «Plus tard qu’on pense» (2014) et contient aussi des chansons tirées des autres disques. Pour Fred, chaque spectacle est précieux. Et il veut qu'il en soit de même pour les spectateurs. C’est pourquoi chaque représentation est unique, comme si elle était un exemplaire numéroté d'un livre à tirage exclusif.

 

Le 8 juin 2016, ce spectacle était présenté en Suisse au Festival Pully-Lavaux à l'heure du Québec.

 

Le 14 juillet 2016, Fred attaquait les plaines d’Abraham dans le cadre du Festival d’été de Québec, cette fois, avec une version écourtée de son spectacle de chansons.

Livres-CD et livres

Fred Pellerin a cinq livres-disques à son actif. Deux ont été publiés chez Sarrazine Éditions: «De peigne et de misère» (2013) et «L’Arracheuse de temps» (2009). Trois autres ont été publiés aux Éditions Planète rebelle: «Comme une odeur de muscles» (2005), «Il faut prendre le taureau par les contes!» (2003) et «Dans mon village, il y a belle Lurette…» (2001).

 

Aussi parus chez Sarrazine Éditions, un livre-photo, «Zoom sur… Saint-Élie-de-Caxton» (2006), et un livre de contes de village, «Bois du thé fort, tu vas pisser drette!» (2005).

 

DVD

Plusieurs des spectacles de contes de Fred Pellerin ont été immortalisés sur DVD pour garder une trace…: «De peigne et de misère» (2015), «Ésimésac» (2012), «L’Arracheuse de temps» (2010), «Comme une odeur de muscles» (2008) et «Babine» (2008).

 

Albums

D’abord conteux, Fred Pellerin est aussi chanteur. Il a d’abord sorti un album de chansons traditionnelles avec son frère Nicolas Pellerin: «Fred et Nicolas Pellerin» (2007). Ensuite, il a fait paraître quatre albums solos: «Après» (2018), «Plus tard qu’on pense» (2014), «C’est un monde» (2011) et «Silence» (2009).

 

L’album «Silence» a débouché à l’été 2010 sur une série de douze spectacles: «Saint-Élie-de-Chanson».

 

Honneurs

En 2008, il a reçu le Félix de l’Album de l’année - Traditionnel pour l’album «Fred et Nicolas Pellerin». L'album est aussi disque d'Or avec plus de 50 000 copies vendues.

 

En novembre 2009, Fred Pellerin sortait ce qui est devenu un incontournable au Québec: son album solo «Silence». Disque d’or deux semaines seulement après sa mise en marché puis disque Platine deux semaines plus tard ! À ce jour, ce sont plus de 175 000 copies qui ont été vendues et l'album est devenu Double Disque Platine.

 

L’album «Silence» lui a également valu le Félix de l’Album de l’année - Folk au Gala de l’ADISQ, en plus d’une nomination aux prix Juno 2011, pour le meilleur album francophone de l’année. Un exploit gigantesque à la hauteur de cet artiste rare qui continue de nous faire croire que l’être humain est encore bon.

 

Été 2010: Fred s’installe dans son coin de pays pour présenter son spectacle «Saint-Élie-de-chanson», inspiré de son album «Silence»… une douzaine de représentations à guichets fermés, plus de 6 000 spectateurs! Ce qui lui a valu le Félix Spectacle de l’année – Interprète au Gala de l’ADISQ 2011!

 

En 2010, son engagement dans sa communauté a été souligné par le prix Hommage de la 3e édition des Grands Prix de la ruralité. Sympathique prix pour un village qui met en valeur sa «traverse de lutins» et son «arbre à paparmanes»!

 

Novembre 2011: Fred Pellerin fait paraître son deuxième album solo «C’est un monde», couronné Félix de l’Album de l’année - Folk au Gala de l’ADISQ 2012. À ce jour, près de 100 000 albums vendus et couronné Disque Platine.

 

Décembre 2011: Fred Pellerin a présenté un conte de Noël avec Kent Nagano et l’Orchestre symphonique de Montréal à la Place des Arts. Ce spectacle a été diffusé à la télévision de Radio-Canada et a reçu le prix Gémeaux 2012 pour la meilleure émission spéciale de variétés.

L'année 2012 est marquée par une décoration de marque : Chevalier de l'Ordre National du Québec.

 

Novembre 2012: Le film «Ésimésac», scénarisé par Fred Pellerin, prend d’assaut les salles de cinéma. Le documentaire de tournage, inspiré du film et scénarisé par Fred Pellerin, est présenté à la télévision de Radio-Canada au début de décembre 2012.

 

Juin 2013: Fred Pellerin s’installe pendant un mois au Théâtre de L’Atelier à Paris pour présenter son nouveau spectacle «De Peigne et de misère».

 

En 2013, il fait son entrée dans Le Robert encyclopédique des noms propres 2014.

 

Novembre 2014: un nouvel album solo folk arrive enfin! «Plus tard qu'on pense» vendra près de 100 000 copies en moins d'un an et sera couronné à l'ADISQ pour le meilleur vendeur et l’Album de l'année - Folk. Trois albums solos, trois récoltent identiques à l'ADISQ! À ce jour, l'album s'est vendu à plus de 100 000 copies et est également Disque Platine.

En 2014, il reçoit un Doctorat ès lettres honoris causa de l'Université Laval.

La série documentaire "Saint-Élie-de-Légendes", crée et scénarisée par Fred, apparaissait sur les ondes de Radio Canada en 2015. L'émission recevait le Gémeaux du meilleur montage: affaires publiques, documentaire – série.

Une nouvelle saison prenait l'affiche en 2017!

La tournée de chansons "Plus tard qu'on pense"  permettait à Fred de récolter plusieurs Félix au Gala de l'ADISQ 2016 : Spectacle de l’année – Interprète et scripteur de spectacle de l’année.

Encore une fois, le succès du spectacle de contes « Un village en trois dés » permettait à Fred de recevoir un billet Platine pour plus de 100 000 billets vendus.